Pompes à Chaleur (PAC) - Aérothermie et Géothermie - FRANCENERGIES

POMPE À CHALEUR : L’ÉNERGIE THERMIQUE DE L’AIR OU DU SOL

> Particuliers > Pompe à chaleur

Pour chauffer une maison, la pompe à chaleur puise les calories de l’air extérieur à travers un système d’échanges pour les injecter dans les émetteurs de chaleur (plancher chauffant et radiateurs hydrauliques).

Pour produire du froid, le système puise les calories de l’air intérieur pour les extraire du logement.

Trois types de pompes à chaleur : aérothermie et géothermie

1

Pour une pièce ou une maison : les pompes à chaleur air/air

captent les calories dans l’air extérieur et les restituent dans l’habitation sous forme de soufflage.

Aussi qualifiées d’aérothermie ou de climatisation réversible, les pompes à chaleur R/R peuvent équiper une pièce, plusieurs pièces ou l’intégralité d’une habitation. Ce système s’adapte tout particulièrement aux maisons toutes électriques, permettant de diviser la facture de chauffage par 3,5.

2

Pour une maison : les pompes à chaleur air/eau

redistribuent les calories à travers un réseau de chauffage (plancher chauffant, radiateurs…).

Aussi qualifiées d’aérothermie, les pompes à chaleur R/O puisent les calories dans l’air pour les restituer dans l’eau. Elles ont vocation à équiper un système de chauffage central hydraulique (en remplacement d’une chaudière gaz, fioul, bois par exemple). 

3

Pour une clientèle exigeante : les pompes à chaleur eau/eau

puisent les calories dans le sol pour les restituer à l’eau : c’est de la géothermie.

Pour les maisons individuelles, ce type de pompes à chaleur nécessite l’installation de capteurs soit horizontaux, soit verticaux, ce qui implique des travaux de terrassement pour les capteurs horizontaux et des travaux de forage pour les verticaux. L’avantage de la géothermie est de travailler à partir d’une température stable toute l’année.